Mécanique de la compréhension d’une nouvelle techno

IMHO, la compréhension d’un sujet n’est pas une activité continue mais une succession d’instants de compréhensions, de révélations plus ou moins profondes.

D’abord un peu (on est exposé par hasard au sujet, ou indirectement), ensuite beaucoup (on est confronté à une doc riche sur le sujet, qui s’entrechoque avec les éléments que l’on avait) ensuite cela s’épuise.

Puis on pratique le sujet professionnèlement, en confrontant le modèle mental que l’on a à l’expérience. De nombreux instants de compréhension, puis cela rallentir.

En parallèle on échange (beacoup d’impact au début de la discussion avec chaque interlocuteur, puis moins) puis de moins en moins.

Puis on s’exprime sur le sujet. L’effort de rédaction, la confrontation des sources, dans un but précis (auditoire (experts ? novices ?), format (présentation ? formation ?), tout cela bouillone et affine la maturation, sans parler des questions de l’auditoire.

Enfin, la confrontation du sujet avec d’autres problématiques d’autres domaines, la cross-fertilization, apporte les quelques dernières gouttes.

Et puis on passe à autre chose !

Publicités

A propos pierrefauvel

Project Leader and/or Agile Coach. Pragmatic. Hard core Zen inspired.
Cet article a été publié dans Humain, Pensée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s