Le concret

J’ai beaucoup plané en info, spéculé, imaginé. Que reste-t-il de ces projets ? Restent les bribes qui ont été partagées, utilisées, dans plusieurs contexte. Le summum étant ce qui a été utilisé en production chez un client (comme outil, voire consécration ultime comme brique livrée en production). Le top du top étant de publier un composant open-source utile. Restent aussi les idées discutées, publiées.

Nos rêves de soft doivent sortir de nos têtes et se confronter au monde réel : contraintes (de temps de réalisation, de fiabilité, …), échanges critiques.

Reste aussi l’activité d’inception, si elle sait faire la part des choses entre besoin et solution (cf http://softreves.wordpress.com)

Publicités

A propos pierrefauvel

Project Leader and/or Agile Coach. Pragmatic. Hard core Zen inspired.
Cet article a été publié dans Efficacité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s