Se préparer par écrit

Peut-être est-ce l’âge, mais j’ai du mal à réagir au tac au tac et à réfléchir en parallèle.
Donc a fortiori à essayer de me souvenir des points que je voulais évoquer lors d’une réunion.

Parade, recommandée par les formations Krauthammer : se préparer par écrit.
Ne pas aller à une réunion sans une liste des points à soulever, des réponses à obtenir, …
Cela libèrera l’esprit sur place, et vous pourrez, préparé, être plus réactif, plus souple (paradoxal, non ?)

Même si vous faites votre liste 5 minutes avant le début (mieux vaut prévoir un délai plus grand, parce que dans l’élaboration de votre liste, vous ferez des comparaisons fructueuses, et aurez des questions, des compléments à apporter avant la réunion).

Et dans le même esprit, si vous préparez une présentation ou une formation, imprimez vos notes séparément, écrit gros (visibles de loin), agrafées… Vos capacités cognitives doivent être au maximum disponibles pour les interactions.

Publicités

A propos pierrefauvel

Project Leader and/or Agile Coach. Pragmatic. Hard core Zen inspired.
Cet article a été publié dans Efficacité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s