Le concret – Suite

Le principe agile qui consiste à livrer une version fonctionnelle (voire déployable en production) à la fin de chaque itération confronte l’équipe projet à tous les problèmes et lui interdit d’aller se perdre dans les méandres d’anticipations fumeuses et abstraites.

Je pense qu’on peut généraliser cette confrontation au réel au quotidien, à de nombreuses activités.

Par exemple, il y a une différence entre

  1. se dire ce que l’on va mettre dans une présentation
  2. être assis devant son portable et faire vraiment la présentation en 20 slides maximum avec si peu de place (ou trop de place)
  3. être debout devant tout le monde et dérouler sa présentation en 50 minutes maximum avec tant de choses à dire (ou si peu à dire)

Passer du théorique à la rédaction/conception/devt, puis passerà la confrontation des pairs (au test), puis aux clients. Et faire cela souvent.

Publicités

A propos pierrefauvel

Project Leader and/or Agile Coach. Pragmatic. Hard core Zen inspired.
Cet article a été publié dans Efficacité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s